Après mon BI : Universités Suisses ou Anglaises?

Laura Salzmann

Quelques conseils pour bien choisir

 

Premièrement, si vous avez fini votre BI – félicitations! Ce n’est pas une petite victoire, vous pouvez vraiment être fiers! Si vous êtes en 2ème année de BI et que vous vous approchez de vos examens: tenez bon, vous y êtes presque et la fierté qui vient avec la fin du dernier examen vaut vraiment la peine – promis!

Il se peut qu’à ce moment de votre cursus vous soyez en train de vous demander quel pays serait la meilleure option pour vos études. Nous savons que dans les écoles IB de Suisse, beaucoup d’élèves font le choix de partir au Royaume-Uni, qui détient une excellente réputation académique. Mais pour ceux pour qui n’ont pas de famille là bas, n’ont pas grandi là bas ou qui tout simplement de sont pas sûrs de tout, partir au Royaume- Uni n’est pas un choix évident. De plus, la Suisse compte l’EPFL et l’EPFZ parmi ces rangs ainsi qu’une excellente faculté des sciences à Genève, et plusieurs très bonnes écoles de Droit et d’Hôtellerie. Cet article va essayer de vous munir de quelques outils pour mieux comprendre les différences fondamentales entre le système universitaire Suisse et celui du Royaume-Uni. Il les décompose en trois parties principales: choisir un pays; choisir un système; et choisir une matière.

Choisir un pays

Comme vous le savez déjà, la vie universitaire est composée de beaucoup plus que juste les études. La culture et le rythme de vie de chaque pays définira votre expérience, et plus vous connaissez l’Angleterre avant d’y aller, mieux c’est! Le conseil le plus évident que l’on peut vous donner est d’aller visiter – et pas seulement les universités, mais aussi les villes dans lesquelles elles se trouvent. Par exemple, il se peut que vous soyez très attirés par le charme et l’ancienneté de Cambridge ou d’Edimbourg, mais qu’en réalité vous trouveriez la ville de Cambridge claustrophobe et celle d’Edinburgh, trop peu ensoleillée. Si vous n’avez pas visité ces villes par le passé, prenez votre temps – baladez vous, rentrez dans les cafés et les magasins, imaginez vous vivre dans cet environment. Si vous avez grandi en Suisse, il est probable que vous soyez motivés par une partie de la culture anglaise, et beaucoup d’élèves sont attirés par la grandeur et l’excitation de Londres. En contrepartie, les hivers sont peut-être plus difficiles que les hivers Helvétiques; il ne fait pas assez froid pour qu’il neige (en général), mais les journées sont plus courtes et il pleut très souvent. Cependant, rappelez vous que vous n’y seriez qu’une partie de l’année!

 

Choisir un système

Le Royaume Uni et la Suisse ont des systèmes universitaires très différents. En Suisse, cela se passe plus comme l’école secondaire. Les élèves reçoivent des emplois du temps en général assez chargés – mais cela va aussi dépendre de la matière choisie – et les examens sont divisés entre deux sessions, celle d’hiver et celle d’été. En revanche, le Royaume Uni suit un système beaucoup plus indépendant. Encore une fois, cela dépend de la matière, mais en dehors des sciences, les élèves sont libres de suivre ou pas les cours, mais doivent rendre des projets écrits (essays, project reports) à intervalles régulières (ces intervalles dépendront de l’université). Si vous êtes très motivés et que vous arrivez à vous motiver seuls, le système anglais peut être très agréable, car il vous permet de moduler vous-même votre horaire. En revanche, si vous préférez un cadrage plus régulier, le système Suisse est peut-être mieux adapté.

Choisir une matière

Beaucoup de parents et d’élèves sont préoccupés par la réputation des universités. Alors que l’Angleterre détient un certain nombre de ‘grands noms’, la Suisse abrite également des universités et écoles de très haute qualité – particulièrement en sciences et en hôtellerie. L’EPFL est très hautement reconnue à l’étranger et les écoles hôtelières de Lausanne et Glion le sont aussi. Si vous êtes intéressés par ces champs-là, ça peut aussi très bien valoir la peine de rester en Suisse – à moins que vous ayez envie de partir à l’aventure!

Les admissions

Pour l’EPFL, les conditions à remplir pour les étudiants en IB sont les suivantes:

  • 38 ou plus sur 42, sans les 3 points bonus
  • NS en maths, physique, et une langue moderne (ce dernier peut être remplacé par un LangageA niveau SL)
  • au moins trois matières niveau SL (ou HL) : maths ou sciences informatiques; chimie oubiologie; géographie; histoire; deuxième langue moderne
  • Peuvent êtres acceptés les élèves ayant atteint entre 32 et 37 points sur 42 au cours de mathématiques spéciales.
  • Les élèves ayant la nationalité Suisse peuvent être acceptés au Cours de mathématique spéciales avec un nombre de points de moins de 32 sur 42.
  • L’EPFL considère que le niveau B2 en Français est requis pour suivre ses bachelors. Le niveau C1 est fortement recommandé.

Pour l’uniGe les conditions sont les suivantes:

  • Examens et branches : sont exigés trois examens en option forte dont 1 sujet en sciences (mathématiques, chimie, biologie ou physique) et trois examens en option moyenne parmi les branches suivantes: toutes les langues, mathématiques (niveaux moyen ou supérieur), biologie, chimie, physique, géographie, histoire, économie, commerce et gestion.
  • Attention: disciplines non reconnues (liste non exhaustive) : littérature et représentation théâtrale, technologie de l’information dans une société globale, histoire de l’islam, philosophie, psychologie, anthropologie sociale et culturelle, technologie du design, systèmes de l’environnement, études mathématiques (niveau moyen), mathématiques complémentaires (niveau moyen), informatique, musique, théâtre, arts visuels.
  • Moyenne minimum exigée: 32 points, sans les points de bonification

Nous espérons que cet article vous aura été utile! N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez plus d’informations sur les systèmes d’admission anglais. Nous avons équipe très expérimentée dédiée aux entrées aux universités anglaises pour les élèves du BI, et nous serions ravis de vous fournir un soutien.